PLATEAU NÉO-GREC – LEVILLAIN ET BARBEDIENNE

Ferdinand Levillain (1837-1905) et fonderie Barbedienne.
Plateau.
Bronze patiné et bronze doré.
Signé « F.Levillain » dans le décor, et « F.Barbedienne » au revers.

L. 25 - l. 17 cm

Ferdinand Levillain (1837-1905) a étudié auprès du sculpteur Jouffroy (1806-1882), avant de faire ses débuts en 1861 au Salon des artistes français où il a continué à exposer jusqu'en 1903. À l'Exposition universelle de 1867 à Paris, il est loué pour une coupe en bronze de style néo-grec qu'il a réalisée pour la firme Blot et Drouard. Il ne deviendra cependant vraiment célèbre qu'en 1871 grâce à son association avec le grand fondeur de bronze Ferdinand Barbedienne, qui commence à exposer sur ses stands des lampes, des tasses, des vases et des candélabres de style néo-grec. Levillain a connu un triomphe retentissant à l'Exposition universelle de 1878 à Paris, où il a reçu à l'unanimité la médaille d'or pour ses créations de style classique. Après avoir reçu une médaille de première classe au Salon de 1884, Ferdinand Levillain remporte une médaille d'argent à l'Exposition universelle de Paris en 1889.

 

In Portfolios