JIZAI OKIMONO REPRÉSENTANT UN CRABE ARTICULÉ – ÈRE MEIJI – XIXE SIÈCLE

Jizai Okimono représentant un crabe.
Bronze.
Japon, ère Meiji, seconde moitié du XIXe siècle. 

L’origine des jizai okimono, dont la production a commencé au XVIIe siècle, est due à des périodes de ralentissement des conflits guerriers au Japon. Durant ces périodes, certains des plus talentueux artisans qui confectionnaient les armures des samouraï, désœuvrés, se tournaient vers la production de ces pièces de collection qui leur permettaient de continuer de vivre de leur art en mobilisant leur grande dextérité.

Ces pièces articulées représentent souvent des crustacés et des insectes mais aussi des oiseaux, des poissons et des animaux imaginaires tels que les dragons. Souvent, les animaux dont le corps est recouvert d’un exosquelette sont privilégiés car il reprend la structure d’une armure. Plus le modèle possède d’articulation, plus sa conception demande un assemblage complexe de pièces.

Notre modèle est à l’échelle d’un crabe tel qu’il peut se trouver dans la nature et son réalisme tient à la fois de ses pates et pinces articulées et du travail de ciselure effectué sur sa carapace qui reprend toutes les caractéristiques anatomiques d’un vrai crabe.

In Portfolios