FERDINAND BARBEDIENNE ET EDOUARD LIEVRE – PAIRE DE BOUGEOIRS – SECONDE MOITIÉ DU XIXE SIÈCLE –

Paire de bougeoirs exécutés par Ferdinand Barbedienne (1810-1892) d’après un dessin d’Edouard Lievre (1829-1886).

Bronze patiné et doré.
Vers 1880.
Signés F.BARBEDIENNE sur la base.

Hauteur 29 cm

Cette paire de bougeoirs en bronze patiné présente un fût de forme balustre uni autour duquel s’enroule un dragon. Ils reposent sur un piètement tripode à têtes d’éléphants. Le binet présente un décor ajouré de motifs végétaux.

Edouard Lievre collabora avec Ferdinand Barbedienne notamment pour la création de pièces d’inspirations asiatiques et orientalisantes. La modernité passe par un goût ambiant pour l’exotisme, mêlé à un imaginaire foisonnant que Lievre exprime au travers de compositions stylistiques de haute qualité et la collaboration avec les plus grandes maisons parisiennes telles de Sormani, Christofle et Barbedienne.

Ce répertoire décoratif d’inspiration chinoise se retrouve ainsi avec les dragons enroulés sur deux meubles à deux corps conservés au musée d'Orsay. Le piètement à têtes d'éléphants est également visible sur une paire de candélabres vendue, Christie's Londres, 29 septembre 2005, lot 118 et une jardinière vendue, Christie's New York, 11 avril 2007, lot 42.

In Portfolios