COUPE EN AGATE – ANTOINE-DÉSIRÉ FROMENT-MEURICE (1801-1855)

Antoine-Désiré Froment-Meurice (1801-1855).
Coupe.
Agate, argent, vermeil et onyx. Poinçon de petite garantie à tête de sanglier.
Vers 1840-1845.

H. 15 cm.

Une coupe en agate est soutenue par un cerclage orné de feuilles de lierre et un pied en forme de palmier. La terrasse en vermeil qui repose sur une autre coupe en agate supporte un cavalier terrassant un soldat à terre en argent. Cette dernière est ornée d’une frise à cabochons d’onyx formant le pied.
Cette coupe peut être attribuée à Froment-Meurice car le même modèle, avec une variation sur le pied, a été exposée en 2003 au musée de la vie romantique lors de l’exposition Trésors d’argent, les Froment-Meurice, orfèvres romantiques parisiens. Il s’agit d’une création de l’orfèvre commandité par le prince russe Alexei Soltycoff. Etant donné l’érudition du prince et sa carrière de diplomate menée en Orient, il est probable qu’il s’agisse d’une représentation de la défense de Vienne contre les Ottomans par Jean Sobieski en 1672.
Nous savons également qu’une gravure du pendant de cette coupe est représentée dans un album relié pour l’impératrice Eugénie, conservé au Département des objets d’art du musée du Louvre.

In Portfolios