ETIENNE MAURICE FALCONET (D’APRÈS) – PAIRE DE CANDÉLABRES DE STYLE LOUIS XVI – XIXE SIÈCLE –

D'après Etienne Maurice Falconet (1716-1791).

Paire de candélabres à trois bras de lumière.
Bronze doré et patiné, socle en marbre gris.
Vers 1800-1830.

Hauteur 65 cm Largeur 18 cm

Cette paire de candélabre est composée de deux groupes de deux femmes, vêtues à l’antique et légèrement dénudées. Elles brandissent une gerbe de fleurs, trois corolles forment les binets.

Le modèle de ces candélabres reprend deux plâtres exécuté par Etienne Maurice Falconet, connus par un dessin de Gabriel de Saint-Aubin exécuté en marge d’un livret du Salon de 1761.

Ils sont ainsi décrits dans l'Explication des Peintures, Sculptures et gravures de Messieurs de l'Académie royale (…) dans le grand Salon du Louvre pour l'année 1761(…) : « Deux Grouppes de femmes en platre ce sont des chandeliers pour être exécutés en argent. Ils sont deux pieds six pouces de haut chacun. »

Ils étaient destinés à être fondus en argent par François Thomas Germain. Ce projet n’a certainement jamais vu le jour en raison de la faillite de l’entreprise de Germain, mais les modèles ont été employés par les bronziers avec certaines variantes, notamment sur le nombre de bras de lumière et les la gerbe de fleur qui pouvait aussi être tenue dans un vase par les nymphes qui le soutiennent.

Notre paire a été finement exécutée au XIXe siècle d’après ce modèle.

Bibliographie :

Dessin de Gabriel de Saint-Aubin, modèles en plâtre exposés au Salon de 1761 par Etienne Flaconet. (H. Ottomeyer, P. Pröschel et al. "Vergoldete Bronzen", Munich, 1986, vol I, p. 254, fig 4.7.1.)

In Portfolios