Maison Boulenger-Hautin (1810-1938) – Paire de salières en agate, argent et vermeil

Maison Boulenger-Hautin (1810-1938).
Paire de salières.
Dragon en argent soutenant une coupe en agate et surplombant une coquille en vermeil.
Poinçons de l’orfèvre et sanglier de petite garantie sur le corps du dragon et sur la coquille.

Hauteur 9,5 cm

Cette paire de salières est une création de l’une des plus importantes maisons d’orfèvrerie parisiennes qui exista pendant plus d’un siècle. Fondée en 1810 sous le nom de son fondateur, certainement Monsieur Hippolyte Hautin (1780-1859), elle prend le nom de Boulenger-Hautin lors de l’association de la famille Hautin avec la famille Boulenger par le mariage de la fille du fondateur Alexandrine Hautin (1814-1900) et Louis Boulenger (1773-1850, faïencier à Douai). Elle a ensuite été reprise par le fils de ce dernier, Adolphe Boulenger (1804/1805-1873), en 1864. Elle devint alors une immense entreprise consacrée aux arts de la table.

Cette paire de salières s’inscrit dans la première période de la maison, beaucoup moins industrielle et plus précieuse qu’après son développement pendant la révolution industrielle. Elle a été réalisée entre 1838, début de l’utilisation du poinçon à tête de sanglier pour la garantie de l’argent, et 1864, date à laquelle Adolphe Boulenger reprend la maison et en fait changer le nom. Chaque coquille en vermeil présente un fin décor ciselé et supporte un dragon en argent orné de vermeil qui soutient la coupe en agate avec sa queue.

In Portfolios